CHANJE – HIT

Bon … fidèle d’Artichaut Records, vous connaissez déjà Chanje jeune rappeur de la banlieue ouest et première pépite du collectif !

 

Après s’être présenté avec ONI, un EP 4 titres toujours disponible ici qu’il a défendu sur de nombreuses scènes.

Cherchant toujours à se distinguer tant dans le fond que la forme, il a sorti cette semaine le premier épisode d’une série de court-métrages annonçant l’arrivée de son prochain projet.

Toutes ces vidéos ont été tournées par Sacha Moody réalisateur proche du collectif, déjà aux manettes lors du tournage du clip 8 bits,  nous l’avons rencontré afin qu’il nous en dise plus sur ses intentions lors du tournage :

 

C’est un triptyque: trois visuels qui font parti d’un même tableau qui racontent une histoire. On pourrait décliner la chose comme 3 actes, dont le premier est la naissance de l’individu dans cette histoire, on comprend son évolution à travers les épisodes. C’est une série de freestyle 2.0. J’ai cherché à  scénariser la chose tout en laissant le libre arbitre de l’auditeur.

 

Les trois clips auront une histoire commune et linéaire dans le temps – le deuxième épisode se passe une semaine après le premier. On garde tout de même le côté « freestyle » avec un rap face caméra sur chaque épisode. Le quatrième mur sera effacé à un moment important de chaque clip.

 

L’idée m’est venu assez bizarrement. J’ai été choqué après avoir vu une initiation de gang dans un reportage de Vice. C’est de là qu’est née la première idée qui a lancé l’histoire. C’est celle d’un homme qui essaie d’intégrer un gang (image qui peut représenter chaque clan social ou artistique) qui possède une identité propre : le VI qu’arborent chaque membre du premier épisode.

 

Le spectateur prend violemment l’histoire en plein milieu. Le premier épisode représente le rite d’initiation du personnage. Ici le personnage sait ce qui va lui arriver.

C’est sauvage, énergique et accentué par une caméra portée qui amène un effet de lenteur voire de contemplation… L’empathie pour le personnage principal est le sentiment recherché.

Quand il commence à chanter, on est dans sa tête. L’épisode est clairement coupé en deux parties, un fort contraste entre le côté narratif et le côté freestyle.

 

Il était important pour nous de vous donner la grille de lecture de cette jolie série de freestyle porté par Chanje et Sacha.

On ne peut que vous amener à visionner l’épisode 1, et à vous abonner pour découvrir les suivants.

 

Partager cet article :