MAB : LES FRANGINS FONT PARLER DEUX

Des flows parfois légers, souvent engagés, des live explosifs : une sorte de rencontre entre Rage Against The Machine et Michael Jackson. Improbable n’est-ce pas ? Et ce n’est que le début. En effet, après avoir conquis le public parisien avec leur fameuse reprise de « La Bohème » (Charles Aznavour), ils ont arpenté les routes de provinces pour promouvoir leur EP « Prémices ». Un beau projet bâti sur des bases humainement saines, et ça se ressent.

Dans cet EP, le duo de mélomanes offre une vision décomplexée de leur art en général. Décomplexés, car Gabriel et Hadrien utilisent une palette sonore mariant hip-hop, rock et électro. Ils produisent une musique accessible, qui séduira aussi bien les amateurs de pop que de rap. La génération 90′ vous offre les mélanges auxquels vous n’aurez jamais pensé, fruit d’une enfance Limewire/Emule, casque vissé sur les oreilles.

MAB : Symbole d’une génération ouverte, aussi bien humainement, qu’artistiquement. Go follow !

 

Partager cet article :